Feuille ou racine?

Botanique
L’arbre japonais sacré ou ginkgo biloba fait partie de la famille des Ginkgoaceae. Cette famille est un groupe végétal très ancien qui est apparu il y a 300 millions d’années et qui se situe dans la classification des plantes entre la fougère et le conifère. Le ginkgo étant le seul représentant de son genre, le terme de fossile vivant est souvent utilisé pour le qualifier. Le ginkgo est dioïque, ce qui signifie qu’il y a des arbres mâles et des arbres femelles. Le ginkgo arrive à maturité sexuelle à l’âge d’environ 25 ans. L’arbre femelle produit des fruits ressemblant à des œufs qui sont fécondés sur le sol par le pollen de l’arbre mâle. L’embryon forme ensuite une racine et croît jusqu’à devenir un arbre. Les téguments des graines des arbres femelles peuvent dégager une odeur désagréable de beurre rance lors de leur décomposition sur le sol. Pour la fabrication des préparations à base de ginkgo, seules les feuilles du ginkgo sont utilisées, quel que soit le sexe de l’arbre.

L’histoire d’une plante
Le ginkgo, qui est connu pour sa longévité et sa résistance, est considéré depuis longtemps comme un arbre sacré dans les pays asiatiques et il est souvent planté près des temples. Il existe des arbres qui ont plus de 1 000 ans. Le ginkgo est considéré comme source de force et de longévité. Un ’ginkgo a pris feu suite à l’explosion de la bombe atomique à Hiroshima en 1945. Ayant repris des forces au printemps suivant, il a bourgeonné et a survécu. Cette histoire est également un symbole des qualités de cette espèce.

L’extrait spécial de ginkgo EGb 761®.