Vertiges: Les causes en un coup d’œil

Les vertiges surviennent lorsque votre sens de l’équilibre est perturbé. Cela peut avoir plusieurs causes potentielles. D’un point de vue médical, ils sont divisés en deux groupes : Les causes qui surviennent directement « dans la tête » et celles qui sont associées sans maladie du sens de l’équilibre ou de la tête.

Tout est en équilibre

L’équilibre est déterminé par trois organes. Ils fournissent des informations qui convergent dans le cerveau. C’est ainsi que le sens de l’équilibre est créé.

  • Système vestibulaire : La cavité de l’oreille interne est remplie de liquide. Lorsque la posture du corps change, le fluide touche d’autres cellules sensorielles sur les parois de l’oreille interne. Les cellules transmettent ces informations au cerveau.
  • Les yeux : L’horizon et les autres points fixes de l’environnement sont perçus par les organes de la vision. Cela permet d’enregistrer différentes profondeurs, inclinaisons et distances.
  • Muscles et articulations : Les propriocepteurs du système musculo-squelettique détectent les pentes ou les irrégularités qui doivent être compensées. Ces informations atteignent également le cerveau.
adobestock_51969735

Causes « dans la tête »

Certaines causes de vertiges se manifestent directement dans la tête. Par exemple, les vertiges vestibulaires peuvent être déclenchés par une maladie de l’oreille interne ou une méningite. Les cristaux s’accumulent souvent dans l’organe de l’équilibre, déclenchant des signaux défectueux émis par les cellules sensorielles. Cela provoque de brèves crises de vertige, qui peuvent également se produire en position allongée. En cas d’inflammation, les vertiges ont tendance à être de longue durée.

shutterstock_325161017

Causes « dans le corps »

Si les éléments déclencheurs du trouble de l’équilibre ne se trouvent pas dans la tête, on parle de vertiges non vestibulaires. Dans ce cas, une maladie cardiovasculaire, par exemple, peut perturber l’équilibre. L’anémie ainsi qu’une tension artérielle trop basse ou trop élevée peuvent également provoquer des vertiges. Les maladies mentales sont aussi susceptibles de déclencher une sensation de vertige.

Si la circulation sanguine est réduite en raison d’une calcification ou d’un rétrécissement vasculaire, cela peut également entraîner une perturbation de l’équilibre. Ces vertiges sont liés à l’artériosclérose.

shutterstock_164560796

Si l’équilibre est perturbé, de nombreuses approches thérapeutiques permettent de mettre fin aux vertiges. Pour en savoir plus sur les différentes options de traitement, cliquez ici.

 

adobestock_161474526_header

Le ginkgo biloba améliore la circulation sanguine. Ainsi, les neurones peuvent être mieux irrigués. Tebofortin® qui contient un extrait de ginkgo biloba est recommandé pour les vertiges liés à l’artériosclérose.